Indo-Canadian Interview 22

Interview_22
Interview_22 [...]

Title: Indo-Canadian Interview 22

Creator: Gurcharn S. Basran, B. Singh Bolaria.

Language: pan

Subject: East Indian Canadians -- British Columbia -- History -- 20th century; Punjab (India) -- Emigration and immigration -- History -- 20th century; Panjabis (South Asian people) -- British Columbia -- History -- 20th century; East Indian Canadians -- British Columbia -- Cultural Assimilation; East Indian Canadians -- Ethnic Identity; Sikh Canadians -- British Columbia -- Vancouver -- Interviews; Women immigrants -- British Columbia -- Vancouver -- Interviews

Summary - French: Elle est née en 1906 et elle est arrivée au Canada en 1928 avec son fils et son mari. Après avoir vécu au Canada pendant 20 ans, ils sont retournés aux Indes pour que leurs enfants puissent connaître leur famille. Dans son village indien, son mari fut élu Sarpach par les habitants et il a fait beaucoup pour eux. Il est revenu au Canada 10 ans plus tard. Pour venir au Canada, il ont voyagé en bateau de Calcutta à Victoria, via Hong Kong ; ce voyage a duré deux mois. Les repas étaient compris dans le prix du billet mais autrefois, les gens devaient préparer leurs repas sur le navire. Lorsque son mari est venu au Canada pour la première fois, il a effectué la traversée sur un voilier et il a été malade. <br /> <br /> Les premiers immigrants indiens travaillaient sur les fermes et les fermiers leur permettaient de prendre des produits de la ferme. Mais les Indiens travaillant dans les scieries recevaient un salaire inférieur à celui des travailleurs blancs. Les salaires sont devenus égaux à l’époque de l’indépendance des Indes. Certains vivaient dans les scieries, mais ils n’avaient pas beaucoup d’argent. Chaque groupe ethnique vivait dans une habitation différente, chacune dotée de son propre cuisinier. Au début, les travailleurs des scieries n’étaient pas syndiqués, alors les Indiens devaient donner des pots-de-vin ou de l’alcool aux responsables pour obtenir du travail. Le syndicat fut établi après la guerre et son mari, it fut président du syndicat. Avant la guerre, les Indiens travaillant dans les scieries étaient payés 0,10$ à 0,15$ l’heure. La guerre a créé de l’emploi car il fallait du bois de sciage et des gens pour travailler dans les scieries. <br /> <br /> Elle et son mari sont retournés aux Indes après la partition. Certaines scieries appartenaient à des Indiens et quand les temps étaient difficiles, les Indiens s’entraidaient. Mais par la suite, cet esprit d’entraide a disparu. Son mari s’est beaucoup impliqué dans les affaires du Gurdwara lorsqu’ils sont revenus des Indes. Les cérémonies du Gurdwara se terminaient très tard, alors Punjab refusait souvent d’accompagner son mari : elle restait à la maison pour s’occuper des enfants. Elle croit que les Singhs sont différents, avec leur propre façon de parler, et qu’ils n’ont aucun égard envers les autres. Les gens se disputent dans les Gurdwaras depuis longtemps, pour des raisons qui semblent anodines. Les personnes impliquées dans le Gurdwara devaient tout sacrifier, alors Punjab et son mari ont eu une vie très difficile ; elle ne pouvait jamais sortir parce qu’il était toujours au Gurdwara. Ils n’avaient pas d’argent parce que son mari ne travaillait pas mais lorsqu’il a commencé à travailler, ils ont bâti une maison et ils ont pu acheter des biens. Son mari n’a jamais voulu amasser de l’argent, contrairement à certains. Il a fait beaucoup de bénévolat. Ils envoyaient de l’argent dans leur village d’origine pour ouvrir des écoles. Les premiers Indiens venus au Canada travaillaient sur les chemins de fer et dans les scieries. A l’époque, les jeunes âgés de plus de 18 ans ne pouvaient pas venir au Canada, alors plusieurs falsifiaient leurs documents et prétendaient venir rejoindre leur père. Le gouvernement a adopté une loi par la suite pour mettre fin à cette pratique.

Date: 1985-01-01

Type: Sound

Format: audio/mp3

Rights: Please see the terms of use at http://multiculturalcanada.ca/cco_rights.htm

File size: 34,581 KB

Duration: 0:36:53