Indo-Canadian Interview 25

Interview_25
Interview_25 [...]

Title: Indo-Canadian Interview 25

Creator: Gurcharn S. Basran, B. Singh Bolaria.

Language: pan

Subject: East Indian Canadians -- British Columbia -- History -- 20th century; Punjab (India) -- Emigration and immigration -- History -- 20th century; Panjabis (South Asian people) -- British Columbia -- History -- 20th century; East Indian Canadians -- British Columbia -- Cultural Assimilation; East Indian Canadians -- Ethnic Identity; Sikh Canadians -- British Columbia -- Vancouver -- Interviews;

Summary - French: Il est arrivé au Canada en 1930, à l’âge de 17 ans. Il vivait en Malaisie depuis deux ans et il souhaitait venir rejoindre son cousin. Il a quitté Calcutta sur un navire de charge ; il devait dormir sur le pont, à la belle étoile, et préparer ses repas. Comme il n’a pas pu trouver de travail en raison de la dépression économique qui sévissait, il est allé à l’école pendant un an. Son cousin travaillait dans une scierie et il habitait avec lui dans le dortoir de la scierie. Il a ensuite travaillé dans cette scierie, puis sur une ferme. Il entretenait de bonnes relations avec les Blancs de son entourage. Son cousin habitait au Canada depuis 1911 et il raconte qu’à cette époque, les Indiens travaillaient très fort. Ils ne mangeaient que des pommes de terre parce qu’elles étaient gratuites. Les travailleurs immigrants des fermes dormaient par terre, dans une pièce commune. <br /> <br /> Les Indiens marchaient 60 miles [d’Abbotsford à Vancouver] le dimanche pour se rendre au Gurdwara. Il raconte que les Indiens devaient se couvrir la tête pour entrer au Gurdwara. Mais suite à des conflits entre deux groupes d’individus au Gurdwara de la 2e Avenue (à Vancouver), les autorités du temple ont décidé de permettre aux fidèles d’entrer dans le Gurdwara même s’ils ne portaient pas de turban. Il fut président de ce Gurdwara pendant deux ans. Certains furent mécontents de cette décision et ils ont établi leur propre Gurdwara. Il explique qu’il existait des divisions parmi les Indo-canadiens en raison de leur appartenance à un groupe particulier, mais ces sentiments n’existent plus aujourd’hui. Il raconte sa version de l’incident Kama Ghatta Maru. Le cousin de il a fait venir près de 400 personnes au Canada. Il a fait partie de l’armée canadienne pendant la guerre, même si les Indiens n’avaient pas le droit de vote à cette époque. Il dit que les soldats caucasiens étaient très respectueux envers lui, notamment les soldats d’origine britannique et écossaise.

Date: 1985-01-01

Type: Sound

Format: audio/mp3

Rights: Please see the terms of use at http://multiculturalcanada.ca/cco_rights.htm

File size: 33,765 KB

Duration: 0:36:00