Indo-Canadian Interview 36

Interview_36
Interview_36 [...]

Title: Indo-Canadian Interview 36

Creator: Gurcharn S. Basran, B. Singh Bolaria.

Language: pan

Subject: East Indian Canadians -- British Columbia -- History -- 20th century; Punjab (India) -- Emigration and immigration -- History -- 20th century; Panjabis (South Asian people) -- British Columbia -- History -- 20th century; East Indian Canadians -- British Columbia -- Cultural Assimilation; East Indian Canadians -- Ethnic Identity; Sikh Canadians -- British Columbia -- Vancouver -- Interviews;

Summary - French: Il est arrivé au Canada lorsqu’il avait dix ans [1920]. Il est retourné aux Indes en 1930 pour se marier et son épouse est venue le rejoindre en 1949. Il est venu pour gagner de l’argent et aider sa famille aux Indes. Son oncle habitait au Canada à cette époque. Il a pris l’avion de Calcutta à Hong Kong et il a dû rester à Hong Kong quelques mois pour des raisons médicales. Dans l’avion, les passagers devaient préparer leurs repas et dormir par terre. Les documents fournis par son oncle indiquaient que il avait dix-huit ans, alors qu’il n’en avait que dix. Il a commencé à travailler avec son oncle à l’âge de 13 ans. Il faisait diverses petites tâches, comme amasser du bois ou donner un coup de main à son oncle pour transporter des choses. Les conditions économiques sont devenues difficiles en 1930, alors il est retourné aux Indes. <br /> <br /> À son retour au Canada en 1935, il a trouvé un emploi dans une scierie. Il gagnait 0,35$ l’heure et les Blancs gagnaient environ cinq ou dix sous de plus l’heure. Il s’entendait bien avec ses collègues de travail caucasiens et il avait des amis Blancs avec qui il allait au cinéma, aux courses, etc. Il n’a pas été victime de discrimination à ce niveau. À la lumière d’un récent voyage aux Indes, il explique que les conditions de vie se sont beaucoup améliorées là-bas [irrigation, électricité, etc.], mais il croit que les conflits aux Indes rendent la situation très difficile pour les gens. Lorsqu’il est arrivé au Canada, l’oncle de il travaillait sur les chemins de fer. La vie était très difficile pour ces travailleurs, qui devaient dormir à la belle étoile. Il raconte qu’auparavant, les gens du Gurdwara se cotisaient afin de préparer des repas communautaires. Il dit que les Indiens s’entraidaient beaucoup à l’origine alors que maintenant, ils ne font que se disputer.

Date: 1985-01-01

Type: Sound

Format: audio/mp3

Rights: Please see the terms of use at http://multiculturalcanada.ca/cco_rights.htm

File size: 36,840 KB

Duration: 0:39:17