Indo-Canadian Interview 37

Interview_37
Interview_37 [...]

Title: Indo-Canadian Interview 37

Creator: Gurcharn S. Basran, B. Singh Bolaria.

Language: pan

Subject: East Indian Canadians -- British Columbia -- History -- 20th century; Punjab (India) -- Emigration and immigration -- History -- 20th century; Panjabis (South Asian people) -- British Columbia -- History -- 20th century; East Indian Canadians -- British Columbia -- Cultural Assimilation; East Indian Canadians -- Ethnic Identity; Sikh Canadians -- British Columbia -- Vancouver -- Interviews;

Summary - French: Il est originaire de Manukay, au Punjab et il est arrivé au Canada en 1942, à l’âge de 13 ans. Il est venu rejoindre son père; sa mère a refusé de venir parce qu’elle s’occupait de sa grand-mère. Les conditions de vie aux Indes étaient difficiles à cette époque, mais les gens avaient assez d’argent pour survivre. Il a voyagé sur un navire de charge de Calcutta à Hong Kong et les conditions étaient très mauvaises. Lorsqu’il est arrivé au Canada, il a trouvé un emploi dans une scierie et il gagnait 0,40$ l’heure. Les travailleurs étaient tous des hommes seuls qui partageaient un dortoir; un cuisinier préparait les repas. Chaque groupe ethnique possédait son dortoir et son cuisinier. <br /> <br /> Il raconte que les asiatiques ne pouvaient pas acheter des propriétés près de la rivière : certains terrains étaient réservés aux Blancs. Certains établissements publics refusaient de les servir [restaurants, coiffeurs] et les Indiens éduqués [doctorat] n’arrivaient pas à trouver des emplois correspondant à leurs qualifications. Il s’est présenté à des élections municipales et il a perdu par seulement 150 votes. Il s’est impliqué dans de nombreux comités civiques tout au long de sa vie. Il partage son opinion sur les revendications des Sikhs et sur l’incident du Golden Temple. Il raconte avoir écrit au ministre de l’aide sociale [Gaglardi], lui demandant de l’informer si des personnes d’origine indienne réclamaient de l’aide sociale. Il a indiqué au ministre qu’il s’engageait à loger et nourrir ces personnes au Gurdwara et à les aider à trouver du travail afin que le gouvernement n’ait pas à leur payer des allocations d’aide sociale. Il dénonce l’attitude des nouveaux immigrants indiens, qu’il juge déplorable et irrespectueuse. <br /> <br /> Son père est arrivé au Canada en 1908; il est venu avec trois autres personnes de son village et avec son oncle. La discrimination était très présente à cette époque et on a même menacé d’expulser tous les immigrants indiens. Les Indiens gagnaient moins que les travailleurs blancs, mais ils ne se plaignaient pas et ils évitaient de faire des remous parce qu’ils voulaient pouvoir continuer à envoyer de l’argent à leur famille aux Indes. Son père travaillait dans une scierie. Il dit qu’il se sent parfois embarrassé d’être en présence d’officiels canadiens, car les journaux publient pratiquement tous les jours un article décrivant un acte négatif commis par les Sikhs.

Date: 1985-01-01

Type: Sound

Format: audio/mp3

Rights: Please see the terms of use at http://multiculturalcanada.ca/cco_rights.htm

File size: 57,856 KB

Duration: 1:01:42